J13 contre Pontoise : la vérité est ailleurs…

Rapport d’un extra-terrestre en observation sur la terre. Soucoupe 2 bis

J’ai atterri dans un endroit étrange nommé Chabanne. Il y fait sombre et il y a des engins à moteur garés le long d’un grand bâtiment. J’aperçois 5 terriens qui se déplacent à tâtons dans le noir et qui cherchent la porte de ce qu’ils appellent gymnase. Ils semblent un peu égarés mais finalement ils entrent et retrouvent d’autres personnes qui sont déjà là. Je me demande pourquoi les plafonds sont si hauts. Il y a des dessins sur le sol, des lignes droites ou courbes de toutes les couleurs. Et puis j’aperçois aussi des poteaux avec des cordes entrecroisées. Il y a 5 femmes et 7 hommes. On dirait que c’est un affrontement car ils ont tous une sorte d’arme archaïque avec un manche et un tamis. C’est étrange car ils ne se tapent pas avec. Seule l’une des femmes avec de longs cheveux blonds n’en possède pas. Elle a beau réclamer qu’on lui en donne une, elle supplie encore et encore mais les 6 terriens autour d’elle sont intraitables, ils refusent de lui en donner. Elle a un truc bizarre sur la jambe et on lui amène une chaise pour s’asseoir. Elle passe son temps à crier « allez, allez la 276 ! « C’est incompréhensible !

Deux des hommes prennent un drôle d’objet avec des plumes blanches. J’ai d’abord cru que c’était un oiseau mais c’est une sorte de projectile. Je me demande si c’est dangereux, si c’est avec ça qu’ils vont se battre, car ils le jettent à l’aide de l’arme de l’autre côté du filet. Ils vont finir par se faire mal à taper si fort. Quand le projectile à plumes tombe par terre de l’autre côté, ça déclenche chez eux une grande satisfaction. Il y en a un qui est très puissant et l’autre qui est vif et rapide. Ils ont l’air de faire des calculs 21/16, 21/16. Ils se tapent dans la main et ils ont l’air heureux. « Ouais Franck et Romain ! »

Pendant ce temps-là les 2 filles font la même chose sur un autre terrain mais l’affrontement dure moins longtemps, leurs adversaires semblent moins fortes. 21/7, 21/12. « Bravo Pépé, bravo Sandra ! »

« Allez Seb, allez Seb ! » Il y en a un qui se bat tout seul. Il court partout même s’il dit qu’il est encore un peu malade. J’avais oublié que les terriens attrapent toujours des maladies. C’est sûrement à cause de toute cette agitation. L’adversaire demande poliment si c’est possible de changer le volant. Alors c’est comme ça qu’ils appellent ça. Ils en apportent plein et les range dans un grand tube. Ils ont l’air d’en prendre soin et pourtant ils les cassent, je n’y comprends décidément rien. 21/18, 23/21 ! Et avec le sourire !

Je n’avais pas remarqué que chaque fois qu’ils sont arrivés à 21, ils changent de côté. « C’est ton tour Thierry ! » Il dit qu’il doit affronter le capitaine. C’est sûrement leur chef. S’il arrive à le battre, ça va peut-être décourager les autres. C’est peut-être pour ça qu’il a l’air si motivé ! Celui-ci est arrivé jusqu’à 22, ça doit être une promotion d’aller jusque là car il a l’air encore plus content que les autres même s’il transpire beaucoup et qu’il a très soif. Et puis 21/9 dans la 2ème partie, je suis sûr qu’il a bu de la potion magique !

« Allez Perrine, tu cours hein ! » Pourquoi lui demande-t-on de courir à celle-là ? Les autres font ça naturellement. C’est vrai qu’elle a l’air un peu moins agitée que les autres, on dirait qu’elle s’économise. Je ne saisis pas, elle envoie pourtant le volant de l’autre côté puissamment mais le redonne à son adversaire d’un air mécontent. Je crois que c’est parce qu’il ne tombe pas à l’intérieur des lignes sur le sol. Dans la 2ème partie on dirait que son arme s’est remise en marche car elle gagne presque à chaque fois. 21/16, 21/9 !

Alors là c’est de plus en plus étonnant, maintenant il y a un homme et une femme qui jouent ensemble. La femme est devant et l’homme derrière. La femme Sandra a une façon de tendre le volant qui gêne les adversaires et son partenaire Romain se réjouit de prendre les volants qui passent au-dessus de sa tête. Ça a l’air efficace car ils reviennent visiblement ravis en tapant dans les mains de celle qu’ils appellent « capitaine ».

Il ne reste plus qu’un match, celui du terrien le plus bizarre que j’ai vu. Il a l’air toujours mécontent et agacé et se parle à lui-même sur un ton hostile. Je croyais que l’adversaire était en face. Il parle même à son arme qu’il nomme « raquette » quand elle ne veut pas faire ce qu’il veut. D’autres fois il s’adresse au volant ou au filet. C’est sûrement un sorcier. Son combat dure longtemps car il tourne 3 fois. Mais il crie d’énervement et je comprends qu’il a perdu ce combat.

L’équipe 276 dit qu’elle a gagné 6/1. Ils sont très satisfaits, toujours à se taper dans la main ! Ça doit être une coutume terrienne. C’était un affrontement cocasse dans lequel personne n’a été blessé. Et les adversaires ne semblent pas rancuniers car ils offrent à boire et à manger à ceux qui les ont battus. Ils sont tellement absorbés par leurs occupations qu’ils ne m’ont même pas remarqué. Décidément les humains ont un comportement vraiment étrange. Toutes ces allées et venues m’ont épuisé. Je vais de ce pas remettre mon rapport à mon grand maître et regagner ma paisible planète…