J6 contre Pontoisium : un triomphe par toutatis!

Nous sommes en 2015 après Jésus-Christ. Toute l’Ile de France est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Le village d’Eaubonnix peuplé d’irréductibles badistes résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de sportifs des clubs retranchés d’Eragnum, d’Ermontium, de Méryum, de Bouffémontum, d’Argentium,  et de Pontoisium.

La supportrice Adelix photographie les combattants l’arme à la main. Thierrix démarre le premier combat contre Pincebourdix, un jeune sportif qui a traversé l’Oisium avec son équipe pour nous affronter sur notre territoire. C’est sans compter sur la forme de notre vétéran Thierrix, ancien chef du village, qui a guerroyé la semaine dernière à Choisy-le-Roi. Il ne laisse à son adversaire que 2x 13 points.

La capitaine Isix est descendue de sa galère pour entraîner sa fille Perrix au gymnasium du Luat, dans une bataille de dames très courtoise mais néanmoins combattive. L’issue en sera glorieuse en 2 sets pour Eaubonnix !

Franckix, dopé par sa réussite au régional agecanonix, après avoir été un peu trop cordial au 1er set, décide de lancer ses 276 menhirs au 2ème set (21/16-21/7).

Notre ami Sébastix attaque son match contre un Bignon, il cherche son chien Idéfix aux 4 coins du terrain, se jette par terre tout en faisant voler un truc en plumes par-dessus un filet. Mais ils sont fous ces Eaubonnaix ! Rien ne serpe de courir…

Franckix est allé chercher son copain Romanix qui se sentant un peu faible est en train de quémander un gâteau gaulois à Perrix. C’est l’heure de l’affrontement pour notre double homme qui gagne le 1er set  avec 2 ou 3 cris quand même ;-) Au 2ème set c’est un carnage, le gâteau commence à faire effet.  Franckix quant à lui, est monté sur ressort et il n’a pas besoin de potion magique, il est tombé dedans quand il était petit ! Pas de pitié pour Pontoisium, 21/2 au 2ème set.

Perrix va devoir se lancer dans un simple dame contre Coralix, ça fait des lustres qu’elle n’a pas joué en simple. En douce elle va boire un p’tit coup de potion magique à la mangue périmée, elle en a bien besoin. Le premier set est difficile pour elle mais le coach Quentinix la guide dans son combat. Elle remporte le 2ème set 21/11. Les jambes se remettent en marche et le mental tient pour arracher la victoire au 3ème set 21/17. Bravissimum !

On attaque le mixte, enfin Romanix est encore un peu faible quand même et il y a trop de fautes. Et moi Isix, je  manque un peu de concentration au début car je ne peux m’empêcher de zieuter ma fille sur l’autre terrain. Nos adversaires déterminés en profitent pour nous piquer le 1er set 21/19 malgré une belle remontée du Styx. Je propose à Romanix une pâte de fruix pour lui redonner de l’énergie. Mais il préfère balancer des sangliers au 2ème set pour écraser nos adversaires. Quand Perrix vient nous dire qu’elle a  gagné son simple, ça nous booste, on veut le 7/0, il n’est pas question de perdre maintenant, nom d’un sesterce ! Les lauriers sont pour nous : 21/10 au 3ème set !

Victoire 7/0 par TOUTATIS ! Le ciel est tombé sur la tête des Pontoisiens ! Les villageois ont dressé un banquet sous les étoiles pour fêter la victoire. La cervoise coule à flots. Chacun y raconte sa dernière aventure en tournoi avant de regagner sa hutte.P1080425