Les Vracs à Gentilly, saison 3… une histoire de chiffres

12312370_10207945852784820_1981972829_n
Les VRACS !

Ce qui est bien avec les Vracs, c’est que le matin même de l’interclub, on ne sait toujours pas à combien on va y aller. Une semaine avant, nous étions 3 garçons, 4 filles, la veille, ont été 4 garçons, 4 filles, à 4h du matin on était toujours 8, à 7h au luat… nous n’étions plus que 4 garçons, 3 filles… c’est suffisant pour aller jouer !  Let’s go…

En réalité, au luat, on était 6 joueurs, mais 9 en tout avec deux supporters et un arbitre (important l’arbitre…sinon on ne peut pas jouer). Bah oui Joël, part de chez lui …. Ce qui provoque un léger stress chez notre capitaine quand elle apprend qu’à 7h25 il est toujours chez lui…

8h10..Gymnase de Gentilly, tout le monde est réuni (même Joël… étrange..). Après 15 minutes peu convaincantes d’échauffement dans un gymnase à -10°, petit déjeuner. Grand moment de partage et de bonne humeur avant de lancer les hostilités. Un moment profond de discussion sur l’âge d’une moule qui, si personne ne le savait vit en moyenne 12 ans.

Première rencontre, Chaville.

On lance les doubles… côté filles, Magali et Lola…nouvelle paire pour une première victoire …Eaubonne 1 .. Chaville 0… de l’autre côté le DH… Guillaume Tristan… tout commence bien… puis une onzième personne arrive… notre ami Crackers Belin… plus aucune solution, ça déjoue un peu… et défaite en 2 sets… Egalité entre les deux équipes… suspens…

On envoie alors Papy Jojo et Captain Megane…

Papy jojo joue contre un adversaire de moitié son âge (ce qui n’empêche pas ce joueur d’être sénior ;) )… mais bon notre vétéran infatigable le fait courir et la joue au mental dans un premier set arraché 25-23… Terrain d’à côté, Mégane joue très bien…. Même elle ne sait pas comment elle fait… tellement c’est facile… elle remporte également le 1er set. Puis devinez qui vient sur le terrain à ce moment-là ? Notre ami Crackers… Joël s’accroche mais ça devient trop dur… défaite serrée en 3 sets, Mégane calle (normal, c’est une Renault) et perd également en 3 set. 3-1 pour Chaville.

Deuxième fournée de simple. Lola et Tristan…Tout le monde gagne le premier set… et devinez qui vient à ce moment-là sur le terrain…. Notre ami Crackers, mais là, il n’aura pas la peau de tout le monde, si Tristan n’arrive pas à s’en sortir… (le volant non plus d’ailleurs, réduit à l’était de crêpe…), Lola s’arrache et gagne le dernier set 21-19… ! 4-2 pour Chaville….

C’est parti pour les mixtes… Magali Guillaume, Mégane Mathieu… match en deux sets, victoire pour les premiers, défaite logique pour les seconds… Victoire 5-3 de Chaville

C’est l’heure du déjeuner, de quoi ressouder un peu plus l’équipe autour d’un bon repas. On retourne dans les chiffres, Tristan nous explique à tous ce qu’est un 71…(vous lui demanderez, c’est assez technique…)

Deuxième rencontre, Bobigny… on prend les mêmes et on recommence…

Joël et Mégane… Joël contre un R4 qu’il avait battu la journée d’avant, toujours dans son rôle de Papy fait de la résistance, il repart de plus bel pour remporter le premier set… et à ce moment-là, on sent que l’heure de la sieste approche pour notre vétéran…gros coup de moins bien… il s’accroche mais ça ne suffit pas…Mégane elle a un match où elle est favorite, ce qu’elle démontre parfaitement au premier set avant de… bah de faire n’importe quoi. Mais bon notre capitaine finit par se ressaisir et tel Rocky Balboa contre le russe, elle finit le match par une série d’attaques et l’emporte. 1-1

Pendant ce temps, Magali répète pour un rôle dans Narco 2…et maîtrise parfaitement la fille qui dort assise dans une tribune.

Lola et le Double homme… Lola se lance parfaitement dans ce match et remporte le premier set. Elle domine également le deuxième jusqu’à mener 16-11…puis elle se laisse emporter par le discours perturbateur du côté obscur du Crackers… 19-19…mais Lola résiste et prouve qu’elle existe. Victoire en deux sets. Chez les hommes, ça semble facile… puis Crackers n’ayant pas convaincu Lola, il se tourne vers nos deux jeunes garçons… qui laisse échapper le deuxième set malgré 5 points d’avance… mais là aussi, troisième set, ils se transforment en Tic et Tac, la tactique c’est l’attaque. Victoire…3-1 pour Eaubonne.

3ème round, Double dame et Tristan en simple… pour les filles, ça va… elles assurent tranquillement… Magali se voit décerner l’oscar du smash le plus moche de l’année (voire quelques décennies… je me demande même si on a déjà vu plus moche…) Tristan lui donne tout… mais alors vraiment tout… tellement tout, qu’à la fin du match qu’il perd, il fonce pour la 6ème fois au toilette… mais cette fois ci pour un remake de Dominique Farugia dans la cité de la peur… (Pourtant il n’avait pas l’air content).. 4-2

On finit par les mixtes… avec Mégane, ça gère… enfin ça galère mais les deux font la paire et on s’en sort en deux sets. Côté Magali et Guillaume, ça bataille, mais finalement nos deux joueurs tel Georges Clooney et Julia Roberts dans Ocean Eleven, finisse par faire un joli Hold up.. 6-2 pour Eaubonne.

Allez on rentre, il faut aller voter…un point défensif… une victoire… bon ce n’est pas trop mal…

Merci à nos deux supporters un peu dingue de venir à 7h du matin pour passer la journée dans un gymnase à -10 … Emilie et Thibault… Merci à PEP pour son arbitrage toujours aussi efficace (et une pensée à la chaise aussi… on n’en parle jamais mais c’est pas facile…). Une petite pensée à Solène dans une parfaite adaptation de Vianney… « mais t’es où ? pas là, mais t’es pas là mais t’es où ?… » et à Karim parti rejoindre l’équipe 1.

RDV en janvier à Eaubonne