Qui suis je : Thierry Quinton

Nous mettons en place un petit questionnaire pour présenter nos joueurs. Et biensur qui d’autre pour commencer que notre cher président !!!!
ThierryQunton

Comment t’appelles-tu en vrai et quel est ton nom de badiste ?
Si tu n’en a pas, tu peux nous dire comment tu aimerais que l’on t’appelle.
Je suis le Président ! Je n’aime pas qu’on m’appelle comme ça, mais Didier ne peut pas s’empêcher de le faire, alors je finis par m’en accommoder.
Ça donne quelques avantages du genre : « Il faut laisser gagner le président !».

Quel est ton classement actuel, ce que tu penses vraiment valoir et jusqu’où espère tu monter en classement ?
Mon classement est C3/C4/D2. Je ne vaux pas mieux en match officiel mais s’il y avait un classement match d’entraînement, j’aurai pu espérer être B !!!

Si tu devais comparer ta façon de jouer à un animal, lequel choisirais-tu et pourquoi ?
Je ne suis pas un animal ! Disons qu’en ce moment, je ressemble plus à un cheval fatigué qui a du mal à sauter…

• Quel est ton meilleur souvenir en rapport avec le Bad ?
Mon meilleur souvenir, c’est quand je gagne ! Même si ça m’arrive de moins en moins souvent…
Je suis compétiteur dans l’âme. J’aime les matchs où je sors « lessivé ». Il est rare que je lâche un match, je me bats jusqu’au bout !
Sinon c’est l’année passée en double avec Francky quand on a joué sur le « central » aux championnats de France vétéran à Châlon.
Terrain en Teraflex, la salle du Colisée magnifique, un public acquis à notre cause, j’avais l’impression d’être une star !

Qui est-ce qui t’a introduit dans (la secte) le monde du bad ? Tu lui en veux ? Il joue toujours ?
Sachant que je faisais du tennis, un copain d’école m’a fait découvrir le bad à Annecy dans les années 90.
Je l’ai gagné dès la première fois, depuis il a arrêté et j’ai continué !

Quelle personnalité vivante ou morte, aimerais-tu affronter et pourquoi ?
Areski, c’est mon idole ! Même si je ne peux plus me permettre de le chambrer car il est trop fort,
j’aimerais bien lui prendre un set ! Et je lui dirai : « c’est pour te rappeler le bon vieux temps ! »

Si tu pouvais changer une chose dans le règlement, que ce soit parce que ça t’énerve
ou pour te marrer, qu’est-ce que ce serait ?
Pour que les matchs soient plus équitables, je pense qu’on devrait interdire le revers !

Si le bad n’existait pas, que ferais-tu de tes soirées et de tes week-ends ?
Je me remettrai au tennis, mais franchement je n’ai jamais pris autant de plaisir qu’au bad.

Est-ce que le bad a une influence sur le reste de ta vie et jusqu’à quel point ?
Disons qu’en tant que président j’y pense tout le temps, c’est parfois un peu lourd !

Bon alors et à part taper dans un volant, tu fais quoi dans la vie ?
Dans la vie je suis instit, ce qui me laisse du temps pour le bad !

Et enfin pour finir, tu as le droit de designer 2 personnes pour répondre à ce
questionnaire et leur laisser un mot pour expliquer ton choix si tu le souhaites.
Je vais donc désigner Sébastien (Macheda), que je malmène souvent… J’adore jouer contre lui, surtout quand il me dit à la fin de chaque match :
« je te gagnerai un jour ! ». Ça me remonte le moral ! Et puis je vais désigner Isabelle qui doit me supporter parfois en mixte…